Iarintsena-143

Iarintsena, au cœur de la vie des villageois

Difficile d’être plus en contact avec le monde rural qu’à Iarintsena. Vous vivez au cœur du village, vous êtes logés chez l’habitant, vous partagez la vie quotidienne des paysans.
Vous êtes reçu comme un ami, avec chaleur et simplicité. Les sourires sont sur tous les visages. Que vous restiez 1 journée ou 1 semaine, vous repartirez avec nostalgie et le sentiment d’avoir partagé un moment de vie authentique.
Les randonnées, escortées par des guides locaux sont nombreuses dans cette région magnifique. Nous vous citons quelques idées d’escapades pédestres :
La femme couchée montagne granitique qui domine le village est une randonnée incontournable. En cheminant d’abord au milieu des rizières, puis au fur et à mesure que le terrain s’élève dans un univers le minéral et végétal, au milieu de troupeaux de zébus (parfois sauvages).Tout au long de la randonnée, vous pourrez vous nourrir de fruits comme la goyave. La montée, assez raide dure environ deux heures et demi. La vue au sommet est grandiose. La femme couchée est aussi un site réputé pour le parapente.
A 5kms au Sud de Iarintsena, vous découvrirez le parc villageois d’Anja qui est entièrement géré par une association paysanne. Ce parc, véritable labyrinthe de rochers ou pousse une végétation luxuriante abrite de nombreux lémures catta. De nombreuses grottes ont servi de refuge aux populations Betsileo locales dans des temps de guerre. La visite du parc se fait en 2 ou 3 heures.
En revanche, le parc national d’Andringitra, à 45 kms, n’est accessible qu’à certaines saisons en raison d’une piste difficile (37kms). Ce parc qui allie forêts pluviales et prairies de hautes montagnes est particulièrement intéressant de Septembre à Novembre pour ces nombreuses et magnifiques espèces d’orchidées. On y trouve près de 50% des espèces de mammifères de Madagascar. L’ascension du Pic Boby à 2658m (2ème sommet de Madagascar) est plutôt réservé aux sportifs.
A 40 Kms d’Ambalavao, La communauté rurale d’Ambohimahamasina est accessible par une bonne piste praticable à toute saison. Artisanat et agriculture rythment la vie de cette communauté reculée. De nombreuses randonnées faciles se font au départ du village. Elles durent entre 2 et 6h au cœur d’une végétation surprenante.
Mais le village est principalement le départ pour la montagne sacrée d’Ambontrombe qui abrite l’âme de tous les malgaches décédés. Cette montagne est pleine de « fady »(interdits) à respecter scrupuleusement. Cette randonnée de 2 à 3 jours ne peut se faire qu’après consultation du gardien de la montagne et le sacrifice d’un coq. Certains jours, l’accès sera refusé en fonction des augures défavorables.
Pour l’organisation de circuits nous vous recommandons le Tour-opérateur réceptif basé à Antananarivo Gassy tour