fulvus-fulvus

Parc National de Mantadia

En 1989 Madagascar National Parks crée le Parc National de Mantadia, une extension de la réserve spéciale d’Analamazoatra pour préserver les Indri Indri, des lémuriens endémiques, on y trouvé également d’autres espèces endémiques comme l’Eulemur fulvus et le Hapalemur griseus et d’autres minuscules les Microcebus et les Lepilemur

Mantadia se situe à 900-1250 m d’altitude. Sa partie orientale subit en permanence un vent d’alizé, pourtant sa température y est relativement fraiche avoisinant les 18°. A l’Est s’étend une forêt dense et humide. Celle-ci est fragilisée par l’exploitation abusive et continue de la forêt et de sa mine.

Mantadia possède la particularité d’être une réserve d’eau importante, puisqu’elle approvisionne la zone environnante mais également tout Antananarivo, il est important de noter que sa conservation dépasse largement les nécessités environnementales. Deux rivières Iofa et Sahanody, affluent du fleuve Vohitra alimentent le barrage hydroélectrique d’Andekaleka en irriguant les bassins versants en aval et fournissent l’eau potable de toute cette region ainsi que de la population tananarivienne, cette spécificité incite à renforcer la protection du Parc de Mantadia.

Les orchidées sont les plantes rares qui font le charme du Parc National de Mantadia, on y trouve des Cymbidiella falcigera et  Bulbophyllum ameleni mais elles jouent aussi un rôle cruciale elles maintiennent l’équilibre de l’ecosystème forestier.